Soleil Levant – contes japonais

image site 3 copie

Contes japonais

Accrochés aux branches des arbres savamment taillés, cachés entre les hautes herbes ou simplement posés sur les rochers recouverts de mousse, les contes attendent, patiemment. Et quand les notes cristallines des carillons se font entendre, ils se déploient, offrant au voyageur immobile une part de leur mystère et de leur profonde beauté.

« Mukashi, mukashi », en des temps très anciens, sur l’île sacrée de Miya Jima, vivaient Fumi et Yoshida ; sur cette île où il n’était pas permis de mourir ni de naître, Yoshida découvre une source merveilleuse qui va donner une toute autre tournure à leur existence. Hanako, elle, vit seule avec sa vieille mère. Pour l’aider, elle va travailler chaque jour dans la ville voisine. En chemin, elle se lie d’amitié avec un châtaigner centenaire, une amitié si forte qu’elle dépasse les frontières de la vie. Il y a aussi Mohei, l’apothicaire malchanceux, Kenji, ce garçon qui aimait tant dessiner des chats, et enfin, Urashima Tarô, ce pêcheur invité dans le royaume de Ryu Jin, le dieu dragon roi de la mer. Là, aux côtés de la divine princesse Otohime, il découvre un palais de jade et de corail, un jardin où se côtoient les quatre saisons, comme si le temps était suspendu. Et pourtant…

1h15 – pour adultes et enfants à partir de 10 ans

Photo : Jean-Jacques Kindler